DIversité - Adaptation - DEveloppement des plantes

Le projet de recherche de l’équipe Rhizogenèse vise à décrypter les mécanismes moléculaires impliqués dans la symbiose actinorhizienne.

Ce projet se place dans une perspective évolutive visant à comprendre comment certaines plantes du clade des Rosides I ont, il y a environ 70 millions d’années, acquis la capacité de développer des nodosités fixatrices d’azote.

Pour atteindre cet objectif, nous développons principalement des approches de génomique fonctionnelle et travaillons autour de deux axes majeurs :

  • Caractérisation de gènes symbiotiques de l’arbre actinorhizien Casuarina glauca nécessaires à l’interaction avec le microorganisme fixateur d’azote Frankia
  • Etude des signaux symbiotiques émis par le microorganisme Frankia lors des phases précoces de l’interaction symbiotique

Notre équipe, située sur le centre IRD de Montpellier, développe des partenariats actifs à la fois au niveau national (LSTM Montpellier, Université Lyon 1 et Laboratoire des Interactions Plantes Microorganismes de Toulouse) et  international (Inde, Chine, Maroc, Egypte et Sénégal).

 

 

Recherches
Recherches menées au sein de l'équipe
Articles
Publications de l'équipe Rhizo
Membres
Membres permanents et temporaires